L'informatique conviviale

1984 - 1986



Dans cette période, les micros ordinateurs avec une interface graphique vont devenir accessibles à tous. C'est ce qui va permettre à une population de plus en plus large de profiter d'un micro-ordinateur à la maison.


Janvier 1984 : Lors de la mi temps du Superbowl, Apple diffuse le spot publicitaire "Orwellien" 1984 :

On January 24th, Apple Computer will introduce Macintosh. And you'll see why 1984 won't be like "1984".

Ce spot a été diffusé une seule fois mais, du fait de son aspect exceptionnel, il a été rediffusé des dizaines de fois lors des journaux télévisés.



24 Janvier 1984 : Steve Jobs présente l'Apple Macintosh au public. L'ordinateur se présentera lui même en disant "Hello, I am Macintosh and I am glad to be out of that bag" :-)
Le Macintosh est équipé d'un 68000 tournant à 8 MHz, de 128 Ko de Ram, 64 Ko de Rom, d'un lecteur de disquettes 3"1/2 400 Ko, d'une souris et d'un écran noir et blanc intégré 9" d'une résolution de 512x384 pixels.
Comme le Lisa, le Macintosh s'utilise entièrement à la souris grâce à son interface graphique. Son prix plus raisonnable de 2500 $ (25000 F) permettra à la machine de remporter un grand succès.



Janvier 1984 : Suite à un long procès pour violation de la loi antitrust la société AT&T Bell Systems est dissoute et réorganisée en de nombreuses sociétés plus petites surnommées les Baby Bells.


Février 1984 : IBM intente et gagne un procès contre les cloneurs Eagle Computer et Corona Data Systems pour violation de Copyright sur la Rom BIOS de l'IBM PC.


Mars 1984 : IBM commercialise l'IBM PCjr équipé de 64 Ko de Ram, un lecteur de disquettes 5"25 et sans moniteur pour 1300 $. Du fait de nombreux défauts (nombreux problèmes de compatibilité logicielle, 3 slots internes non compatibles PC, alimentation extérieure, clavier infrarouge et touches type "calculatrice"), la machine sera vivement critiquée par la presse, et fera un flop d'autant plus retentissant qu'il s'agit d'une machine IBM !



Avril 1984 : Apple commercialise l'Apple //c similaire à l'Apple //e mais d'un design plus compact et intégrant lecteur 5"1/4, 128 Ko de Ram, carte 80 colonnes, souris pour 1300 $. 52000 exemplaires de cette machine se vendront le jour même de la commercialisation.



Avril 1984 : Silicon Graphics commercialise sa première station de travail Unix avec moteur 3D intégré.


Avril 1984 : Microsoft présente Interface Manager (renommé par la suite Windows), un concept d'interface graphique pour le PC, et annonce sa sortie prochaine.


Juin 1984 : Le logiciel FidoBBS est programmé par Tom Jennings , sysop du serveur FidoBBS à San Francisco. Grâce à ce logiciel, il a été possible de mettre en place un réseau de micro ordinateurs permettant l'échange de courrier et de forums entre toutes les machines interconnectées, créant ainsi le réseau mondial Fidonet entièrement géré par des particuliers.
A la fin de l'année 1984, plusieurs dizaines de BBS étaient déjà interconnectés.
Avant d'être sur internet, votre serviteur a passé beaucoup de temps entre 1990 et 1995 sur ce réseau :-)


Juin 1984 : Ashton Tate commercialise le logiciel de gestion de bases de données DBASE III.


Juin 1984 : Motorola annonce son nouveau microprocesseur 32 bits M68020.


Juillet 1984 : Jack Tramiel, fondateur de Commodore et ayant quitté cette société en Janvier 1984 prend le contrôle d'Atari pour 240 Millions de $.


Août 1984 : Commodore rachète une petite société en train de mettre au point un nouveau micro ordinateur aux caractéristiques audio/vidéo révolutionnaires : Amiga Corporation.


Août 1984 : IBM commercialise le PC AT. Equipé du processeur 80286 à 6 MHz, de 256 Ko de Ram, d'une carte vidéo et d'un disque dur de 20 Mo, la machine coûte 6700 $.


Septembre 1984 : Digital Research commercialise son interface graphique GEM pour IBM PC.


Octobre 1984 : Nombre de machines connectées sur Internet : 1024


1984 : Hewlett Packard commercialise la première imprimante laser : la HP Laserjet. Elle a une résolution de 300dpi et coute 3600 $.


1984 : Sublogic commercialise Flight Simulator, un simulateur de vol pour Commodore 64.


1984 : Lancement de l'Oric Atmos, évolution de l'Oric 1, muni d'un microprocesseur 6502 à 1 MHz, de 64 Ko de Ram et d'un vrai clavier.



1984 : Pour succéder au ZX Spectrum, Sinclair lance le QL (Quantum Leap). Il était muni d'un processeur 8/32 bits Motorola 68008 à 7.5 MHz, de 128 Ko de Ram, de 48 Ko de Rom contenant un système d'exploitation multi-taches et d'un Basic et pouvait afficher en 512x512 en 4 couleurs. La machine était aussi équipée de deux lecteurs de microcassettes de 100 Ko chacune et était vendue avec 4 logiciels de bureautique écrits par Psion.

Du fait du manque total de fiabilité de ses lecteurs de micro cassettes et du positionnement curieux comme machine de bureau, ce sera un échec total et la dernière machine Sinclair.



1984 : Sandy Lerner et Len Bosack fondent la société Cisco Systems dans le salon de leur maison (Cf. photo !) pour fabriquer et vendre les premiers Routeurs permettant d'interconnecter divers réseaux entre eux pour former un réseau global.

Ils viennent tous deux de l'Université de Stanford ou ils ont mis au point le réseau global du campus.

Le nom de la société vient de San FranCisco ou ils habitaient et le logo de la socié est une représentation du Golden Gate bridge.



1984 : Phillips commercialise le premier lecteur de CD ROM pour ordinateur au prix de 1000 $.


1984 : Le MIT commence à développer le X Window System, un logiciel permettant de gérer l'affichage graphique des stations de travail Unix. Plus qu'une simple interface graphique, il s'agit d'un système client-serveur évolué capable par exemple de gérer plusieurs écrans sur une même machine ou d'afficher sur l'écran d'une machine distante.


1984 : Silicon Graphics commercialise sa première station de travail graphique SGI IRIS 1400 dotée d'un microprocesseur 68010 à 10 MHz, de 1.5 Mo de Ram, d'un disque dur de 72 Mo et tournant sous UNIX.


1984 : Mise en place du DNS (Domain Name Server) sur Internet. Jusque la, pour trouver une machine sur Internet, il fallait soit connaître son adresse numérique, soit tenir à jour un unique fichier texte contenant le nom et l'adresse numérique correspondante de toutes les machines de l'Internet, ce qui est rapidement devenu impossible avec la rapide croissance de ce réseau.


1984 : Amstrad commercialise un micro familial 8 bits bon marché : le CPC 464 qui rencontrera un très grand succès en Europe.
La machine est dotée d'un Z80A à 4 MHz, de 32 Ko de Rom, 64 Ko de Ram et intègre d'origine un lecteur de cassettes et un écran, le tout pour 3000 F (ou 4500 F avec écran couleur).



1984 : Thomson commercialise le MO 5. Processeur 6809e à 1 MHz, 16 Ko de Rom, 48 Ko de Ram et clavier caoutchouc pour 2400 F.
Encore une fois, le plan Informatique Pour Tous garantira le volume de vente de cette machine et assurera le remplissage des placards des écoles Françaises...



Janvier 1985 : Atari présente l'Atari 130 ST pour 400 $ et l'Atari 520 ST pour 600$ (9500F en France). Muni de 128 Ko de Ram pour le premier et 512 Ko de Ram pour le second, il dispose du processeur 16/32 bits Motorola 68000 à 8 MHz, de 192 Ko de Rom, d'une souris, d'un lecteur de disquettes séparé, de ports MIDI et il est capable d'afficher des graphiques en 512 couleurs. La grande originalité est son interface entièrement graphique : GEM développé par Digital Research.

En référence à Jack Tramiel, patron d'Atari et au Macintosh, le ST est rapidement surnommé Jackintosh.



Janvier 1985 : Microsoft lance son logiciel de traitement de textes Word pour Macintosh.


Janvier 1985 : Commodore commercialise le remplaçant du CBM 64 : le CBM 128. Cette machine disposait de 2 microprocesseurs : un 8502 tournant à 1 MHz en mode compatible CBM64 ou à 2 MHz en mode CBM 128 et un Z80 pour pouvoir faire démarrer l'ordinateur sous CP/M si un lecteur de disquettes était connecté. La machine disposait de 128 Ko de Ram et de 44 Ko de Rom contenant un Basic nettement amélioré par rapport au CBM 64.

La machine, sortie un peu tardivement remporta un succès relatif.



Mars 1985 : Le cofondateur d'Apple, Steve Wozniak quitte la société pour fonder une société de jeux vidéo.


Mai 1985 : Le cofondateur d'Apple, Steve Jobs est "viré" de la direction par John Sculley, nouveau patron d'Apple et ex patron de Pepsi Cola.


Mai 1985 : Microsoft présente sa nouvelle interface graphique Microsoft Windows 1.0 lors du salon Comdex et annonce sa vente pour Juin au prix de 95 $.


Mai 1985 : Microsoft lance la première version de son nouveau tableur graphique Excel pour Macintosh.


Juillet 1985 : Commodore présente l'Amiga 1000, une machine révolutionnaire pour l'époque, à la fois pour son système d'exploitation multitaches muni d'une interface graphique, le Workbench, mais aussi par ses performances graphiques hors du commun dues non seulement au microprocesseur Motorola 68000 qui l'équipe mais aussi aux composants spécialisés qui s'occupent de la gestion du graphisme et du son. La machine est ainsi capable d'afficher des images en 4096 couleurs, d'afficher plusieurs résolutions différentes sur des parties de l'écran et de jouer du son digitalisé en stéréo sur 4 canaux.

Munie de 256 Ko de Ram, d'un lecteur de disquettes 3"1/2 de 880 Ko et d'une souris, la machine sera vendue 1300 $ (18000F en France).



Septembre 1985 : Steve Jobs et 5 ex-dirigeants d'Apple fondent NeXT Incorporated pour développer un "meilleur Macintosh".


Octobre 1985 : Intel lance le processeur 32 bits 80386DX tournant à 16 MHz. Il comporte 275000 transistors et peut adresser 4 Go de mémoire. Il est vendu 299 $.


Octobre 1985 : Nombre de machines connectées sur Internet : 1961


Novembre 1985 : Microsoft met enfin Microsoft Windows 1.0 sur le marché, deux ans après son annonce, au prix de 100 $.


1985 : Chips & Technologies lance un ensemble de 5 composants (chipset) permettant de fabriquer un PC AT 100% compatible pour bien moins cher qu'en achetant les 63 composants utilisés dans un PC IBM.

La disponibilité de ce jeu de composants et de ROM BIOS compatibles marque le début de l'explosion du marché des compatibles PC et aussi la perte de contrôle du marché du PC par IBM.


1985 : Novell lance Netware son logiciel serveur de fichiers pour groupe de travail de PC.


1985 : Aprés le succès très moyen de la norme MSX, Microsoft et la firme Japonaise ASCII ont retenté l'opération avec la norme MSX 2 :

Devant l'absence de réussite de cette norme qui faisait pale figure devant les tout nouveaux Atari ST et Amiga, Microsoft quitta le projet.

1985 : Aldus commercialise son logiciel de mise en page assistée par ordinateur Page Maker pour le Macintosh.


1985 : Apple commercialise sa première imprimante laser Postscript au prix de 7000 $.
L'ensemble Macintosh + imprimante laser Postscript + logiciel de mise en page va donner naissance au marché de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur) qui va révolutionner l'imprimerie.


1985 : La NSF (National Science foundation) forme le réseau NSFNET reliant 5 sites équipés de super ordinateurs avec des liaisons à 56 kbits/s : L'université de Princeton, Pittsburgh, l'université de Californie à San Diego, l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign et l'université de Cornell.
Ce "backbone" va également permettre de relier tous les réseaux régionaux utilisant le protocole TCP/IP, faisant ainsi disparaitre les frontières entre ces réseaux et former un vrai réseau global interconnectant toutes les universités américaines et aussi quelques réseaux Européens et Canadiens.


1985 : Commercialisation du CRAY 2, premier ordinateur à dépasser la puissance de 1 Gflop (1 Milliard de calculs en virgule flottante par seconde). La machine est équipée de 4 processeurs tournant à 250 MHz et peut adresser directement jusqu'à 4 Go de mémoire vive. Elle tourne sous Unix System V : UNICOS. Chaque processeur a une puissance de 488 Mflops. Un programme de multiplication de matrices utilisant les 4 processeurs dispose d'une puissance de 1.7 Gflops.

L'unité centrale (sur la droite) est entièrement immergée dans un liquide conducteur de chaleur et isolant électrique (fluorinert) pour assurer son refroidissement. Les colonnes transparentes visibles à gauche servent à évacuer les bulles se formant dans le liquide entrant partiellement à ébullition au contact des circuits de l'unité centrale.



Février 1986 : Nombre de machines connectées sur Internet : 2308


Juin 1986 : Commercialisation du premier microprocesseur RISC, le MIPS R2000, tournant à 8 MHz et développant une puissance de 5 MIPS.


Septembre 1986 : Lancement de l'Apple IIgs qui se veut le successeur de l'Apple ][. Il est équipé d'un processeur 16 bits Western Digital 65C816 tournant à 2.8 MHz ou à 1 MHz en mode compatible 6502, lui permettant ainsi d'être compatible avec l'Apple ][. Il dispose de 128 Ko de Rom, 256 Ko de Ram extensibles à 1.2 Mo, peut afficher en 640x200 en 4 couleurs et dispose d'un circuit sonore Ensoniq de très bonne qualité.

Cette machine plus couteuse que les Atari ST et Amiga et peu soutenue par Apple qui favorisait surtout le Macintosh s'est assez peu vendue.



Septembre 1986 : Alors que tous les constructeurs attendent qu'IBM se décide à sortir un PC muni d'un processeur 80386 pour le cloner, Compaq décide de prendre tout le monde de vitesse et sort son Deskpro 386 qui rencontrera un grand succès.


Novembre 1986 : Nombre de machines connectées sur Internet : 5089


1986 : En Angleterre, Amstrad prend le controle de Sinclair.


1986 : Adobe commercialise Illustrator pour l'Apple Macintosh. Il sagit du premier logiciel de dessin Postscript.


1986 : Berkeley Softworks lance l'interface graphique Geos pour Commodore 64.


1986 : Apple lance une version améliorée du Macintosh : le Mac Plus muni de 1 Mo de Ram extensible à 4 Mo, d'une interface SCSI, d'un lecteur 3"1/2 de 800 Ko de capacité et d'une interface réseau Appletalk.


1986 : Le MIT publie la première version de son environnement graphique pour station Unix : X v10.4.


1986 : Atari commercialise de nouvelles versions de l'Atari ST avec lecteur de disquette et alimentation intégrés : Le 520 STf avec 512 Ko de Ram au prix de 4000 F et le 1040 STf avec 1 Mo de Ram au prix de 10000 F.


1986 : La société Thinking Machines commercialise le premier super ordinateur massivement parallèle d'un nouveau type : la Connection Machine CM-1 pouvant comporter jusqu'à 65536 processeurs ! La machine est un peu conçue comme le cerveau humain car chaque processeur effectue un travail très réduit mais ce qui compte, c'est la façon dont sont reliés les processeurs entre eux. La machine reconfigure les connexions internes entre les processeurs pour résoudre un problème donné.
L'inconvénient de cette architecture est, bien sur, l'extrème complexité de la programmation et surtout de l'optimisation des programmes pour la vitesse.




   Sommaire