Dec PDP-11

1970

Le PDP-11 inaugure chez Digital, la première ligne de mini-ordinateurs 16 bits compatibles entre eux mais aussi une nouvelle architecture UNIBUS ou tous les périphériques sont branchés sur un bus système unique ou ils peuvent transférer des données sans intervention du processeur. Cette gamme eut un grand succès. De 1970 à 1990 furent construites nombre de machines supportant de 4 à 64 utilisateurs ou utilisés pour des applications temps-réel. Il n'est pas rare de nos jours de trouver encore des PDP-11 en production pour le pilotage de bancs d'essais. C'est aussi sur cette série de machines que fut initialement développé le système d'exploitation UNIX par les laboratoires Bell d'AT&T.

PDP-11/20 de 1970 PDP-11/45 de 1972

LSI-11 de 1975, version à haute intégration du PDP-11 PDP-11/24 de 1981 avec une imprimante LA 120 et le célèbre terminal VT 100

Caractéristiques du PDP-11/20 de 1970 :
Processeur 16 bits, cycle de 800 nanosecondes
Mémoire centrale à tores de ferrite
4 ou 8 Ko extensibles à 56 Ko
architecture UNIBUS
lecteur de bandes papier, teletype
Prix : 20000 US $



Le système était fourni avec un éditeur/assembleur/débuggeur, quelques utilitaires et un système d'exploitation rudimentaire sur bande de papier. Par la suite plusieurs systèmes d'exploitation furent fournis tels que :

- RSTS-11 : système "Time Sharing" multi utilisateurs
- RSX-11D ou RSX-11M : système temps réel pour l'acquisition de données
- RSTS/E : système multi utilisateurs pour l'éducation et les centres de calcul
- etc...

Sans oublier bien sur l'UNIX d'AT&T !